L’histoire du cabaret cirque

La famille Ringenbach : 150 ans d’histoire

Le cirque plante sa mémoire à Vierzon pendant la seconde guerre mondiale.
Amédée Ringenbach nait à Lyon en 1891. Mécanicien embauché par un cirque pour un remplacement dans un numéro, il se marie avec Yolande Sturla, fille d’une célèbre famille de cirque. L’alchimie est complète, l’issue imparable : Amédée et Yolande créent leur propre chapiteau, un deux mâts en 1935 et bâtissent le cirque des Alliés qui sillonne les villes.

A Vannes, en 1939, les Allemands stoppent le cirque. Les occupants ne veulent pas entendre parler des Alliés, le cirque prend alors le nom de National.

Amédée établit ses quartiers d’hiver à Vierzon dans la rue du Champ-Anet et stationne ses caravanes sur le quai du Bassin. C’est fait. Le sol vierzonnais a pris le goût du cirque. Il le garde.

En 1946, Cirque National, rue du Cavalier (ancienne usine Brouhot) à Vierzon
En 1946, Cirque National, rue du Cavalier (ancienne usine Brouhot) à Vierzon

 

En 1946, le cirque s’implante à l’ancienne usine Brouhot, rue du Cavalier

La descendance s’appelle Albert Ringenbach et joue l’équilibriste, l’acrobate à cheval, le funambule, le dresseur de fauve

En juin 1998, la ville de Vierzon donne le nom de Place du cirque National Amédée à un vaste parking qui reçoit habituellement les cirques

 

 

 

 

 

En novembre 2006 Albert et sa descendance monte son chapiteau rue du Cavalier et créé un cabaret, avec dîner spectacle : c’est la création du National Palace

Aujourd’hui piloté par M Ringenbach Eddie le cabaret cirque National Palace continue, à cet endroit, son chemin entamé il y a maintenant 10 ans pour imposer, à Vierzon, un cabaret de qualité dans un lieu original

Vierzon, ville de tradition circassienne

Les artistes du National Palace en 2017
Les artistes du National Palace en 2017

La seconde ville du Cher possède ainsi dans ses filets, un arbre généalogique complexe.

Les Ringenbach ne quittent pas Vierzon, ni la rue du Cavalier et accueil son public sous un chapiteau permanent.

Issus des plus grandes familles du cirque (RICONO, GRUSS, RINGENBACH), Eddie RINGENBACH et sa famille fondent en 2006 le cabaret music-hall « Le National Palace ». Le 1er spectacle sera présenté le 08 décembre 2006 au Parc des Expositions de Vierzon, et le 1er diner spectacle sous le chapiteau au 4 rue du Cavalier, le 14 février 2007.

Ambition de reconnaissance à Vierzon

Il s’agit donc d’un cabaret cirque avec la production d’un spectacle qui donne une place importante aux attractions visuelles et à des tableaux de ballets music-hall revisités.

Le National Palace propose également l’organisation de soirées à thème (Saint Valentin, réveillon de Noël, St Sylvestre …) et des prestations sur mesure (mariages, arbres de noël, spectacles pour enfants, stages de cirques, séminaires …) ainsi que la location de salle pour des séminaires

Le National Palace c’est une équipe de 14 artistes, une assistante de direction et 5 employés en restauration

Et un accueil sous chapiteau de 520 m2 comprenant 230 places assises

L’art circassien ayant une place particulière à Vierzon, une Biennale du Cirque est implanté tous les deux ans place Amédée Ringenbach où évidemment les artistes du National Palace présentent leur numéro

Depuis la création du National Palace, la fréquentation ne cesse d’augmenter, passant de 2500 visiteurs en 2007 à plus de 18 000 visites aujourd’hui

Les clients viennent de toute la France (départements 58,45,28,17,63,75), autocariste, association, club du 3ème âge, comité d’entreprise (Vuitton, E Leclerc, l’Oréal, MBDA, Ministère des Finances, Cofiroute, Monin, Michelin, Leroy Merlin …)

Le Cabaret Cirque

A Vierzon, les spectateurs trouvent un spectacle original, une famille unie et un cadre unique.

2006 – 2008 :
2008 – 2010 : la revue Allures
2010 -2012 : la revue Désirs
2012-2014 : la revue Plaisirs
2014-2016 : la revue Elégance
2016 – 2018 : la revue Passions

Partager